top of page
Interpellation

Cette interpellation, déposée avant le Conseil communal, et traitée après le vote du Conseil sur l’acceptation du préavis sur la fusion, veut museler la Municipalité et l’obliger à soutenir la décision du Conseil communal. Est-ce démocratique d’empêcher une instance de donner son avis, surtout s’il est unanime ?

Rapport minoritaire

Un rapport qui se veut concis et qui suggère de mettre fin à toute cette dépense d’énergie en demandant aux Conseillers de prendre leur responsabilité en tant qu’élus de la commune. Une démarche très critiquée par les pro-fusion, l’accusant d’être anti-démocratique alors qu’elle ne fait que respecter le processus démocratique qui permet, encore, aux Conseillers communaux de s’exprimer.

Rapport majoritaire

A chaque conclusion intermédiaire de ce rapport, on peut y lire « La commission n’y voit pas un argument justifiant une prise de position négative » ou « pas de point décisif pour se positionner contre une fusion ». Ces doubles négations pour finalement signifier plus simplement qu’il n’a y aucun avantage  à retirer de cette fusion pour Veytaux. Ceci est par ailleurs clairement mentionné dans les conclusions du préavis municipal : « … [La Municipalité] ne constate pas d’intérêt majeur à la fusion avec la Commune de Montreux. C’est donc à l’unanimité qu’elle [La Municipalité] se déclare défavorable à cette alliance ».

Courrier adressé aux Conseillers communaux le 16 avril 2024

Ce courrier, envoyé avant la séance du Conseil communal, avait  pour but d’inciter les Conseillers de stopper ce processus en démontrant, une fois de plus, le non-sens de toute cette démarche initiée en 2018. Le Conseil, formé à la très grande majorité des « pro-fusionnistes », n’allait pas suivre notre recommandation. A noter que la commission chargée d’étudier le préavis sur la fusion était composée de 6 membres issus de « Veytaux son avenir », groupement des « pro-fusionnistes »  et d’un seul membre de l’entente Veytausienne, groupe minoritaire du Conseil.

Préavis 02/2024 sur la Convention de Fusion

Le préavis déposé par la Municipalité de Veytaux et dans lequel on peut y lire leur conclusion : « … [La Municipalité] ne constate pas d’intérêt majeur à la fusion avec la Commune de Montreux. C’est donc à l’unanimité qu’elle [La Municipalité] se déclare défavorable à cette alliance ».

Courrier adressé aux Conseillers communaux 1er décembre 2023

Courrier faisant état des commentaires relatifs au rapport sur la convention de fusion, mettant en évidence la vacuité de cette étude.

Compte-rendu Conférence du 12 octobre 2023

-

SAMEDI

--.--

2024

Rendez-vous à 11h00

Caveau des Pierrettes

Ch.du Liboson 3

Dates retenues pour une information en direct

prochain Événement

A venir

bottom of page